Un nouvel habit pour la procédure d’examen

img_7362.jpg

Suite à la révision intervenue dans les professions de confectionneur/confectionneuse et de créateur/créatrice de vêtements, l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle IFFP a préparé plus de 400 expertes et experts aux examens à exercer leur fonction sur la base des nouvelles directives en vigueur.

Cette année et l’année dernière, le domaine spécialisé Expertes et experts aux examens (EXP) de l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle a formé les expertes et les experts aux examens des professions de confectionneur/confectionneuse AFP et de créateur/créatrice de vêtements CFC. Au total, 417 participantes et participants ont été accueilli-e-s dans les vingt-trois cours réalisés. Dans ce contexte, il s’agissait d’informer les EXP sur les effets induits par la révision des professions en question et de simuler leur mise en œuvre en les appliquant à des travaux d’examen concrets.

Que ce soit des jupes ou des uniformes, des tabliers ou des costumes: celle ou celui qui fait un apprentissage de confectionneur, de confectionneuse, de créateur ou de créatrice de vêtements est en particulier appellé-e à développer et à coudre des vêtements personnalisés.

Les cheffes et les chefs d’abord

Dans un premier temps, ce sont les cheffes expertes et les chefs experts qui ont été informé-e-s des nouveautés lors d’un séminaire organisé au niveau national. A l’aide de simulations exercées sur des parties d’examen spécifiques, elles et ils ont élaboré une compréhension commune de la façon dont les instruments d’examen doivent être utilisés, ce qui a permis de constituer la base de la future instruction de tous les groupes cibles désignés.

C’est ensuite dans le cadre des cours spécifiques aux professions que les responsables de cours de l’IFFP ont informé – en collaboration avec les responsables des OrTra (responsable des examens et cheffes expertes) – l’ensemble des EXP de tous les cantons sur les contenus des professions et des examens y relatifs. Ces cours ont également été l’occasion de fournir des explications circonstanciées sur les différents travaux d’examen et d’introduire une pratique d’évaluation uniformisée. Des jeux de rôles réalisés avec des apprenties et des apprentis de troisième année ont également fait partie de la formation dispensée, tout comme l’évaluation de différentes pièces d’habillement. Ces cours ont eu lieu dans toute la Suisse et ont été mis sur pied au niveau régional, alors qu’à Fribourg, c’est un cours bilingue, dans lequel l’enseignement a été dispensé en allemand et en français, qui a été réalisé.

Exercer la situation réelle

Les exigences particulières de la procédure de qualification imposent de prendre en compte les aptitudes créatives et artistiques des professionnelles et des professionnels du domaine concerné ainsi que de rendre mesurables les compétences interprofessionnelles. Dans ce contexte, les candidates et les candidats aux examens seront évalué-e-s sur la base du processus de fabrication mis en œuvre, d’un entretien de conseil à la clientèle ainsi que des vêtements produits. Il est à noter que, dans le cadre d’un entraînement par jeux de rôles, les EXP ont également eu l’occasion d’exercer la difficile et exigeante forme d’examen appliquée et ceci en contact direct avec des apprenties et des apprentis.

La Communauté d’intérêts Formation professionnelle «créatrice/créateur de vêtements» a apprécié l’accompagnement et l’offre de l’IFFP et s’est montrée particulièrement contente du résultat obtenu.

Juin 2017 I Thomas Meier I responsable du domaine spécialisé EXP