Projet

Décrochage en formation professionnelle duale

Find new solution
L’étude porte sur les jeunes ayant arrêté prématurément leur formation professionnelle duale. Elle consiste en l’analyse qualitative des entretiens semi-structurés. L’analyse des témoignages porte sur les raisons évoquées par les jeunes pour expliquer l’arrêt de formation, sur leur vécu de cette situation, sur les situations de souffrance au travail ainsi que sur les stratégies qu’elles et ils mettent en œuvre pour faire face à cette souffrance. Un second volet propose l’analyse des diverses significations que peuvent prendre des arrêts prématurés de formation.

Quatre objectifs sont visés par cette étude. Premièrement, il s’agit de mieux comprendre la manière dont les jeunes vivent et expliquent le décrochage en formation professionnelle duale: quelles sont les raisons évoquées? Quels processus ont abouti à l’arrêt de formation? Deuxièmement, une relecture de ces témoignages permet de déceler les liens entre le décrochage et des questionnements d’ordre identitaire. En effet, si d’une part certains arrêts s’expliquent partiellement par des problématiques identitaires, d’autre part un décrochage peut à son tour prétériter la construction de l’identité personnelle et professionnelle des jeunes. Troisièmement, il s’agit de souligner la diversité des significations d’un arrêt prématuré. Ceux-ci peuvent en effet se comprendre comme des arrêts ponctuels ne mettant pas en cause la suite du parcours, on parle alors de continuité. D’autres, par contre, semblent entraver tout projet professionnel et mettent les personnes en situation d’impasse, on parle alors de rupture. Entre ces deux positions extrêmes, on trouve toute une série de situations dites de discontinuités. Quatrièmement, les résultats de l’étude permettront de proposer des mesures d’intervention, de sensibilisation et de prévention de l’arrêt d’apprentissage qui soient adaptées à la manière dont les jeunes la vivent ou l’expliquent.

Méthode

La méthode implique des analyses qualitatives de contenu de 46 entretiens semi-structurés, d’une durée moyenne d’une heure, menés avec des apprenant-e-s ayant quitté le système de formation durant la première année. Les entretiens sont construits autour de trois grands thèmes: des données sociobiographiques (parcours scolaire et de vie), les raisons de l’arrêt (divisées en raisons de type personnel, relationnel ou systémique) et la situation actuelle (représentations des jeunes en rupture, gestion du décrochage et perspectives d’avenir). Les entretiens sont enregistrés, retranscrits et codés. Les catégories d'analyse sont les suivantes: raisons du décrochage, vécu du décrochage, influence du décrochage sur les projets d'avenir, données sociobiographiques, situations pionnières, souffrance au travail, stratégies face à la souffrance, représentations, réseau, identité professionnelle.

Publications
Présentations
Etat du projet: 
Terminé
Date: 
1.7.2005 - 31.12.2009
Responsable de projet: 
Employé-e-s: 
Partenaires: 

TEM Transitions école-métier