Engagement des jeunes dans les activités bénévoles et développement de compétences

Cette recherche porte sur les apprentissages et les compétences développés par des jeunes de 16 à 25 ans dans le cadre d’activités bénévoles. Le présupposé de départ est que le bénévolat constitue une porte d’entrée privilégiée pour observer les apprentissages ainsi que le développement de compétences acquises informellement par des jeunes qui se mobilisent dans l’action. Ce qui nous paraît particulièrement intéressant dans ce contexte, c’est le fait que ce ne sont ni la rémunération ni les notes en formation qui constituent le moteur de l’engagement.

La recherche est construite en deux volets. Dans un premier temps, il s’agit de comprendre les conditions qui favorisent les apprentissages en milieu bénévole. Par conditions, nous entendons d’une part ce que peut offrir l’association en termes de ressources et d’encadrement, et d’autre part les mécanismes à la source de l’engagement et de la mobilisation des jeunes dans les activités bénévoles.

Dans un deuxième temps, il est prévu de se pencher plus précisément sur la nature des compétences développées dans le cadre de ces activités. Il s’agira de les identifier et de les valoriser de manière à favoriser leur transfert dans d’autres contextes et domaines (professionnel, formation).

Questions de recherche :
  • Quels sont les mécanismes à la source de l’engagement et de la mobilisation des jeunes dans les activités bénévoles? 
  • Quels sont les processus d’apprentissage ayant cours dans les environnements bénévoles et quelles sont les conditions nécessaires à cet apprentissage en termes de ressources et d’encadrement?
  • Quelle est la nature des acquis développés par les jeunes au travers de leur expérience bénévole?
  • Comment accompagner les jeunes dans une prise de conscience explicite des acquis développés de manière à connecter ces acquis à un projet de formation ou à un projet professionnel?
Le public-cible de la recherche est constitué de :
  • Jeunes bénévoles de 16-25 ans, en formation, en transition ou au début de leur activité professionnelle
  • Associations «employant» des jeunes bénévoles avec des degrés de structuration variables et des missions diverses (sportive, humanitaire, évènementielle, encadrement de jeunes, etc.)

Notre cadre théorique s’articule autour de travaux relatifs à l’analyse de l’activité, à l’apprentissage en situation de travail, aux approches sociales et culturelles de l’apprentissage ainsi qu’à divers courants sociologiques et ethnographiques (sociologie du bénévolat, identité et socialisation, ethnosociologie de la jeunesse).

Méthode

Cette recherche qualitative et de perspective compréhensive s’appuie pour son premier volet sur une quarantaine d’entretiens semi-directifs réalisés avec des jeunes bénévoles. Ces entretiens seront ensuite intégralement retranscrits puis codés et analysés à l’aide du logiciel d’analyse de contenu NVivo©.

Le deuxième volet de la recherche prendra la forme d’ateliers collectifs d’explicitation des compétences avec des groupes de jeunes bénévoles et donnera lieu à un portfolio collectif.

Publications
Présentations