Projet

L’Évolution de la formation professionnelle suisse entre cadre fédéral et différences cantonales. Les années charnières de 1950 à 1970

Men in old fashioned atelier
La formation professionnelle (FP) suisse présente une caractéristique majeure : bien qu’elle soit réglementée au niveau national, elle présente des différences cantonales importantes, surtout au niveau de la participation à la formation en apprentissage dual. Analysant l’évolution du domaine dans trois cantons, Genève, Zürich et Tessin, entre 1950 et 1970, ce projet de recherche vise à expliquer les conditions socio-politiques et économiques à l’origine de ces différences. Le projet est conduit en collaboration avec Prof. Dr. Philipp Gonon, Université de Zürich.

Bien que la Suisse connaisse une loi fédérale sur la FP depuis 1930, les cantons ont toujours gardé une certaine marge de manœuvre leur permettant de définir des politiques de FP spécifiques. Cette marge de manœuvre se concrétise dans les différences que nous constatons aujourd'hui dans la gestion des filières du secondaire II (Sec II), différences que nous pouvons résumer ainsi : les cantons latins seraient plus enclins à développer des politiques promouvant des formations scolaires au niveau du Sec II (écoles professionnelles à plein temps ou formations de culture générale) alors que les cantons alémaniques privilégieraient plutôt l’apprentissage dual.

Ces différences cantonales sont aujourd'hui connues et documentées. Cependant il n’existe à l’heure actuelle aucune étude approfondie qui ait porté sur l’origine de ces différences.

Concentrant son analyse sur trois cantons (Zürich, Genève et Tessin), l’enjeu du projet sera justement celui d’identifier les facteurs principaux qui ont déterminé l’évolution de la FP au niveau cantonal et fédéral et qui nous permettent d’expliquer les différences que l’on vient d’évoquer. Se basant sur une analyse de documents écrits (lois, messages, rapports, statistiques, articles de presse etc.), le travail d’identification des facteurs suivra les différentes étapes du développement de la filière à partir de la fin du XIXème siècle, mais il se concentrera surtout sur la période 1950-1970 : une phase charnière dans l’évolution de la FP suisse.

Notre démarche de recherche s’inscrit dans la continuité des recherches en histoire de la FP qui ont pu se développer en Suisse ces dernières décennies et s’appuie également sur les recherches actuelles au niveau international sur le fonctionnement des systèmes de FP. Ainsi conçu, le projet présente deux intérêts principaux. Tout d’abord, pour la recherche sur la FP suisse, ce projet permettra d’expliquer les facteurs déterminant une des différences internes les plus marquantes du système suisse, en mettant en évidence, d’une part, la tension existante entre dispositions fédérales et la mise en œuvre cantonale et, d’autre part, l’impact que des compromis spécifiques entre régimes d’action différents au niveau cantonal ont pu avoir sur le développement de la filière professionnelle et du Sec II en général. Ensuite, s’insérant dans le débat international, ce projet offrira une analyse approfondie d’une série facteurs qui, à l’intérieur d’un cadre national commun, ont pu déterminer les différences que nous relevons aujourd'hui. La mise à jour du rôle joué par tel ou tel facteur pourra par la suite ouvrir de nouvelles perspectives de recherche également au niveau international.

Co-responsable du projet:

  • Prof. Dr. Philipp Gonon (Université de Zurich)

Comité scientifique:

  • Eric Verdier (LEST, Aix en Provence)
  • Esther Berner (Université de Hambourg)
  • Gianni Ghisla (IUFFP, Lugano)
Etat du projet: 
En cours
Date: 
1.6.2018 - 31.5.2021
Responsable de projet: 
Partenaires: 

Universität Zürich / Université de Zurich / Università di Zurigo / University of Zurich

Sponsor: 
Fonds national pour la recherche scientifique