Projet

PraeLab: Qualification des personnels de la formation professionnelle en vue de l’identification et du conseil en orientation des apprenti-e-s présentant un risque élevé de décrochage

Depuis plusieurs années, le taux d’interruption dans la formation professionnelle en Europe se situe à un niveau inacceptable. Ce phénomène concerne aussi bien les pays dotés d’un système de formation duale que ceux privilégiant un système de formation scolaire. Une interruption de la formation comporte des risques tant du point de vue du parcours professionnel que de la politique sociale et du marché de l’emploi. Au niveau des PME, une interruption entraîne souvent non seulement des préjudices économiques mais aussi une diminution de la volonté de former des apprenti-e-s.
C’est face à ce problème qu’intervient le projet PraeLab : il a pour objectif de prévenir les interruptions individuelles et d’offrir une aide par le biais d’une qualification du personnel chargé de l’information et de la formation professionnelle, dans l’optique d’une identification et d’un accompagnement des apprenti-e-s présentant un risque élevé de décrochage.

Des informations détaillées sur le projet figurent sur le site Internet du projet : www.praelab-hdba.eu

Méthode

L’élément central du projet consiste en une formation de trois jours, destinée à informer dans un premier temps le personnel chargé de l’information et de la formation professionnelle, de la formation initiale, de l’orientation, de la médiation et de la pédagogie sociale, au sujet des compétences supra-disciplinaires, de l’interruption de la formation et de sa prévention. Il s’agira également de présenter un outil de diagnostic en ligne mis au point en Suisse (smK72+) et destiné à l’identification et au feed-back de compétences et de risques d’interruption de formation, et permettant aux participant-e-s d’identifier, à l’intérieur d’une classe ou d’un groupe, les jeunes potentiellement menacés par une interruption de formation. L’initiation à l’outil de diagnostic ainsi que la formation en analyse et en interprétation des résultats liés aux compétences supra-disciplinaires et aux risques de décrochage des jeunes font donc partie intégrante de la formation. En conclusion, l’accent est mis sur le processus d’information et de conseil. Les participant-e-s sont initié-e-s à la mise en place et à la réalisation de schémas d’information des jeunes concernés ainsi qu’à la réflexion sur l’ensemble du processus.
Ce programme de formation se conçoit comme une grille de base, susceptible d’être adaptée dans chaque pays en fonction des défis et des conditions spécifiques. Ces programmes adaptés seront éprouvés dans le cadre de formations pilotes et de phases de concrétisation sur le terrain avec des classes tests.

Publications
Présentations