Projet

Bilan et perspectives du système de surveillance et accompagnement de l’apprentissage et du rôle des commissaires professionnels dans le canton de Vaud

Ausbilder mit seinen Azubis
L’objectif de cette étude est de comprendre comment le système de surveillance de l’apprentissage fonctionne au sein du canton de Vaud. Il s’agit, d’une part, de cerner les différentes pratiques cantonales dans les cantons romands, de Berne et Soleure. D’autre part, un bilan sur les activités des commissaires professionnels et les perspectives de développement du système du canton de Vaud seront élaborés.

L’Office de la formation professionnelle et continue (OFPC) du canton de Vaud souhaite mener une étude dans le but de tirer un bilan de la situation actuelle en matière de surveillance de l’apprentissage, plus particulièrement sur les activités des commissaires professionnels.

L’étude vise deux objectifs qui seront réalisés en deux étapes d’analyse.

Les pratiques en matière de surveillance de l’apprentissage ne sont pas similaires d’un canton à l’autre, que ce soit au niveau des services en charge de la surveillance, du cadre légal ou dans les missions attribuées aux personnes compétentes et mandatées pour mettre en application cette surveillance. Sous la forme d’une synthèse comparative, cette étude permet, dans un premier temps, de comprendre comment le système de surveillance fonctionne actuellement au sein de l’ensemble des cantons romands ainsi que les cantons de Berne et Soleure.

Dans une deuxième étape d’analyse, cette étude s’intéresse à savoir comment le système vaudois pourrait se développer voire s’améliorer. Il s’agit de tirer un bilan du travail des commissaires professionnels et des défis attendus dans l’exercice de leur mandat. En adoptant une approche collaborative avec les commissaires professionnels, il s’agira de partir de leur expérience dans le but de construire un savoir professionnel en vue de le partager. Une analyse de leurs contextes de travail ainsi que les difficultés et limites rencontrées permettra d’identifier les enjeux et perspectives de développement du système de surveillance de l’apprentissage.

Méthode

La première étape du mandat a pour dessein de dresser un panorama ciblé des caractéristiques des cantons romands ainsi que des cantons de Berne et Soleure en matière de surveillance. Pour ce faire, une analyse des documents et données officiels émis par les cantons dans le cadre de la surveillance de l’apprentissage et plus particulièrement des missions des commissaires professionnels sera effectuée. Les informations seront récoltées à travers les sites internet des cantons (cadre légal, structure du système de surveillance, missions des commissaires professionnels et autres personnes mandatées). Pour compléter les informations (cahiers des charges, rattachement et profils professionnels des commissaires et autres personnes mandatées, données sur le nombre de situations traitées par années et par commissaire, etc.), une brève enquête (par e-mail et téléphone) auprès des responsables des cantons du service de surveillance sera également menée.

Dans la seconde étape du projet, une analyse approfondie du cadre légal, des cahiers des charges et missions des commissaires professionnels ainsi que des études suisses existantes sur le sujet sera effectuée. Des interviews semi-directives avec dix commissaires professionnels et des discussions de groupe (focus group) au sein des 5 pôles d’apprentissage (commissaires professionnels, conseillères et conseillers aux apprenti-e-s, chefs de pôle) permettront de mieux comprendre la mission de surveillance. Il s’agira donc de décrire comment le mandat de surveillance est compris et appliqué, mais également d’identifier les limites, difficultés, marges de manœuvre et enjeux rencontrés dans le cadre de leur fonction. Ceci permettra aussi de détecter leurs besoins, alternatives voir améliorations souhaitées ou nécessaire dans la bonne marche de la surveillance. Ces discussions de groupe contribueront ainsi à définir les perspectives de développement du système de surveillance par les expert-e-s eux-mêmes.

Un groupe d’accompagnement consultatif sera également constitué afin de discuter des résultats d’analyse en cours d’étude et en fin de mandat.

Etat du projet: 
En cours
Date: 
1.9.2020 - 30.4.2021
Autres/ancien-ne-s collaborateurs/trices: 

Composition GT accompagnement « Etude sur les commissaires »

Mandant/-e-s: 

Etat de Vaud (DGEP et OFPC)